Psychiatre, psychologue, psychothérapeute, psycho praticien, psychanalyste, thérapeute, les titres ne manquent pas dans le domaine de l’accompagnement psychologique. Oui, mais voilà quand je vais mal, vers qui je vais ? A qui m’adresser pour aller mieux ? Qui va m’aider à surmonter mes angoisses, mes conflits intérieurs ? Voici un petit état des lieux pour y voir plus clair :

Il faut tout d’abord faire une distinction entre les professions réglementées c’est à dire celles dont la formation est encadrée par un texte de loi privilégiant essentiellement une formation théorique à l’expérience personnelle et les professions non réglementées par la loi mais dont le sérieux est reconnu par des organismes professionnels tels que la Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse (FF2P), la Société Française de Thérapie Familiale (SFTF), l’Association Nationale du Conseil Conjugal et Familial (ANCCEF).

 

Le thérapeute est le professionnel qui soigne à partir d’une thérapie, il peut être psychothérapeute, kinésithérapeute, ergothérapeute, thérapeute de couple … En fonction du domaine choisi il exercera dans une profession réglementée ou non réglementée.

 

Les professions réglementées :

Le psychiatre est un médecin dont la spécialité est la maladie mentale. Il envisage les désordres psychiques sous l’angle médical. Il est le seul à pouvoir prescrire des médicaments (anti-dépresseur, anxiolitique, ipde5…).

Le psychologue a suivi une formation universitaire théorique de 5 ans. Il est formé aux techniques d’entretien et peut faire passer différents test (QI, orientation…) en vue d’évaluer les différentes dimensions psychologiques de l’individu.

Le psychothérapeute est depuis la loi d’août 2009 soit un médecin, soit un psychiatre, soit un psychologue. Il doit avoir validé une formation en psycho-pathologie clinique de 400h et un stage pratique de 5 mois.

 

Les professions non réglementées :

Le psychanalyste est celui qui a vécu lui-même une psychanalyse et s’est formé dans un institut d’études psychanalytique.

Le psycho-praticien est le professionnel de la relation d’aide dans le champs de la psychothérapie utilisant obligatoirement une méthode spécifique. Sa formation est organisée par des organismes privés.

Le sexologue est le professionnel formé dans le domaine de la sexualité et de ses troubles en complément de sa formation initiale (médecin, conseil conjugal et familial…). Cette formation peut être universitaire ou délivrée par des organismes privés.

Le conseil conjugal et familial est le professionnel du couple et de la famille formé à l’accompagnement de la vie affective, relationnelle et sexuelle. Son écoute va permettre à la personne, au couple ou à la famille de mobiliser ses ressources pour trouver une plus grande autonomie psychique. Sa formation est organisée par un organisme reconnu par le Ministère des Affaires Sociales.

 

Comment faire votre choix ?

Quel que soit le professionnel que vous choisissez, l’important c’est de vous sentir en confiance !

Demander de l’aide, entamer une thérapie c’est partager un peu son intimité avec quelqu’un alors prenez votre temps pour choisir le professionnel avec qui vous vous sentez en sécurité. Les premiers entretiens servent à faire connaissance, posez des questions sur sa pratique, sa formation.

Un professionnel dans le domaine de l’accompagnement psychologique doit avoir lui-même fait l’expérience d’une thérapie de plusieurs années et être en supervision, c’est à dire réfléchir à son travail avec un autre thérapeute formé à la supervision.

Le professionnel doit pouvoir :

  • vous présenter les justificatifs de ses formations
  • vous dire auprès de qui il a été formé
  • vous présenter ses tarifs

Le professionnel ne doit en en aucun cas vous proposer, vous imposer des gestes à caractère sexuel.

Sophie Lortat-Jacob