Papa et Maman sont amants

5 octobre 2020 | Couple, Sexualité

Oscar a quatre ans, curieux et spontané il entre dans la chambre parentale un matin et surprend ses parents enlacés et s’embrassant à pleine bouche. Il rit et se moque « papa et maman sont amoureux ! » puis repart jouer tranquillement. Quel parent n’a pas connu cette expérience d’être surpris par son enfant, ou craint de l’être […]

Oscar a quatre ans, curieux et spontané il entre dans la chambre parentale un matin et surprend ses parents enlacés et s’embrassant à pleine bouche. Il rit et se moque « papa et maman sont amoureux ! » puis repart jouer tranquillement. Quel parent n’a pas connu cette expérience d’être surpris par son enfant, ou craint de l’être pendant l’amour ?

Si Oscar est reparti tranquillement c’est que ses parents vivent l’amour : devenus parents ils continuent à vivre leur sexualité d’adultes, une sexualité vivante, régulière qui leur permet de se retrouver dans la complicité des corps. Il se dégage de leur couple beaucoup de tendresse et d’harmonie, les conflits ne dégénèrent pas en reproches sur le terreau de la frustration et de la rancoeur. Ce climat d’amour entre eux entoure leurs enfants qui ont appris qu’il y a des temps dont ils sont exclus car leurs parents se retrouvent à deux, c’est naturel.

Beaucoup de couples devenus parents s’oublient, pris dans la routine, le stress du travail, les activités extra scolaires, les devoirs, les loisirs, l’emploi du temps est surchargé. Trop occupés, trop fatigués pour vivre l’amour au risque de s’éloigner l’un de l’autre définitivement.

Vous n’êtes pas que des parents !

Les enfants aiment sentir que l’amour circule entre leurs parents, c’est rassurant, structurant, l’amour fait grandir.

Alors dans les emplois du temps de la rentrée prenez vos agendas et réservez-vous une soirée ou deux par semaine pour vous retrouver et faire l’amour ou plutôt pour vivre l’amour. Je m’explique : faire l’amour renvoie aux notions de compétence, de performance qui pourraient se résumer par le trio excitation, pénétration, orgasme qui fait peser sur les hommes la pression de l’obligation d’avoir une érection et sur les femmes celle d’être pénétrée alors qu’elles n’en ont pas véritablement envie.

Vivre l’amour c’est différent, c’est laisser la sensorialité prendre le dessus, caresses, massages, baisers, je te dis ce j’aimerais, j’écoute ce que tu aimerais, c’est un dialogue. Peut être que l’érection viendra, peut être pas, peut être qu’il y aura une pénétration, peut être pas, ce n’est pas grave, l’important c’est de vivre pleinement le plaisir de l’instant présent de le partager ensemble, se dire ce que chacun a envie de vivre à ce moment sans pression, sans obligation. Etre amants de façon régulière renforce votre lien conjugal, un adulte épanouis est un parent disponible, patient et aimant, tout ce dont à besoin un enfant pour s’épanouir.

Pour certains, l’idée de planifier ces rendez-vous est impensable, artificielle, que fait-on de la spontanéité, de la pulsion du désir ? Tant mieux si dans votre quotidien la spontanéité est au rendez-vous !! Pour d’autres, prendre rendez-vous permet de goûter au plaisir du frisson des premières rencontres « ce soir on se retrouve… ». L’avantage de prendre rendez-vous est de faire exister ces moments sinon le quotidien reprend vite le dessus et le temps passe et le couple ne sort pas de sa routine. Avec le temps, la pulsion sexuelle peut s’émousser pour différentes raisons, l’idée que le désir « ça vient comme ça » est une idée reçue, le désir a besoin d’être nourris. La rencontre des corps quand elle est sans contraintes, quand elle respecte le rythme, le plaisir de chacun dans le respect du « oui » donné et du « non » reçu dans la liberté, permet de nourrir le désir et l’expérience amoureuse.

Prendre soin de son couple conjugal c’est prendre de soin de ses enfants, donnez-vous du temps,

A vos agendas !

Sophie Lortat-Jacob

Par

Sophie Lortat-Jacob

Autres articles

Je ne t’aime plus…

Je ne t’aime plus…

Combien il peut être difficile d'entendre ces 5 mots prononcés par la personne qu'on aime. Que veulent-ils dire ces mots ? Rejet, abandon, désarroi, incertitude, ils sont accompagnés de tant de ressentis violents. Il m'est arrivé dans mes accompagnements de...

Bénédicte de Soultrait sur les ondes !

Merci à France Inter et à l'Express pour la diffusion de mon enquête réalisée auprès des adolescents pour connaître leurs ressentis face à la pornographie. Une bien belle aventure pour moi et une grande satisfaction d'avoir pu faire connaître cette enquête. La...

Share This