En parlant avec vous…

11 décembre 2018 | Non classé

« En parlant avec vous je me rends compte que je tiens à cet homme plus que je ne pensais.» « En parlant avec vous je réalise combien mon travail est insatisfaisant, que je n’y trouve plus aucun sens.» « En parlant avec vous je me rends compte que mon histoire familiale pèse beaucoup plus que je ne […]

« En parlant avec vous je me rends compte que je tiens à cet homme plus que je ne pensais

« En parlant avec vous je réalise combien mon travail est insatisfaisant, que je n’y trouve plus aucun sens.»

« En parlant avec vous je me rends compte que mon histoire familiale pèse beaucoup plus que je ne le pensais dans mes choix de vie .»

Parler en présence d’un autre permet que le dialogue intérieur si souvent répété silencieusement soit enfin entendu, écouté et pris au sérieux. L’écoute par un autre que soi-même est chemin de guérison. Parler en présence d’un thérapeute c’est parler à un professionnel qui a appris à écouter les silences, les implicites, ce qui n’est pas encore nommé mais qui ne demande qu’à l’être. Les relances du thérapeute permettent de sortir du roulis des pensées qui tournent en rond depuis longtemps pour faire émerger du nouveau.

L’être humain a besoin de relation pour se construire, c’est à dire du regard de l’autre, de son sourire, de son empathie pour se sentir exister. C’est ce qui se met en place dans la relation thérapeutique . « S’apparaître à l’occasion d’un autre » nous dit JM Robine, naître à soi-même, séance après séance.

Il n’y a pas d’âge pour commencer. Une maladie, un burn out, une situation de harcèlement, un épuisement général, un enfant qui pose problème, une relation de couple qui bat de l’aile, toutes ces situations sont des occasions de se découvrir un peu plus. D’abord soulager la douleur, la souffrance, ensuite l’envie de solutions rapides, puis petit à petit redevenir le capitaine de sa vie, redonner du sens à ses choix. Il faut du temps.

En parlant avec vous, je m’aperçois combien j’aime mon métier qui telle une sage femme aide à la mise au monde d’un être nouveau.

En parlant avec vous, j’ai envie de vous inviter à oser franchir le pas, de ne plus rester seul(e) avec vos pensées et oser appeler le thérapeute qui saura vous accompagner sur votre chemin de vie. Peut être que la première rencontre ne sera pas la bonne, restez confiant : appelez-en un autre !

En parlant avec vous, en cette période de Noël qui approche, j’ai envie de vous dire de vous faire ce cadeau d’être écoutée car vous êtes la personne la plus importante et la seule qui pouvez prendre soin de vous en premier, soyez un bon parent pour vous, la réparation commence par là : prendre soin de soi.

Sophie Lortat-Jacob

Par

relatio

Autres articles

Comment parler de la mort aux enfants ?

La période exceptionnelle et particulière que nous vivons rend plus présente la question de la mort. Perdre un être cher de façon inattendue et soudaine c'est être confronté à supporter la douleur de la perte, du regret de n'avoir pas pu dire au revoir. Faire son...

Vous avez dit : Confinement ?

Vous avez dit : Confinement ?

  Nous, qui sommes nés pour être en humanité avec l’autre, nous voici contraints de rester chez nous. De stopper net toutes nos activités du quotidien : se rendre au travail, sortir, se réunir, partager, rencontrer, accueillir … ou, au contraire, de renforcer...

Le désir au masculin… où les pannes du quotidien

Les idées reçues ont la vie dure : un homme a toujours envie, son excitation ne baisse jamais ! Marc a 43 ans, cadre dans une grande entreprise il est en couple depuis 15 ans avec Eva, avocate. Ensemble ils ont deux enfants. En apparence, tout va bien. Mais dans le...

Share This